Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Actualités
 . Actualités musicales
 . Concerts passés
 . Revue de presse

L'orchestre
 . Historique
 . Musiciens
 . Répertoire
 . CD
 . Photos
 . Videos

Encyclopédie
 . La mandoline
 . L'orchestre à plectre
 . Abcdaire de la mandoline

Archives
 . La JMH au Maroc
 . Le blog du projet Maroc

Liens
 . Formations musicales
 . Luthiers
 . Accessoires et partitions
 . GALGIARDA musique ancienne

Contactez-nous
 . Qui est qui ?
 . Un petit mail ?

Espace membres
 . identifiez-vous

 Ecrivez-nous !


Site hébergé chez OVH
Abcdaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

B

C
Caisse de résonnance
Caisse en bois creuse, dont le but est d'amplifier les vibrations des cordes transmises par la table d'harmonie. Elle peut étre bombée, avec ou sans côtes, ou plate.
Chevalet
Pièce en bois sur laquelle reposent les cordes. Sur la mandoline napolitaine, le chevalet est simplement posé sur la table d'harmonie. Sur les mandolines lombardes et milanaises, il est par contre collé sur la table et sert également de point de fixation aux cordes, comme sur la guitare.
Cordes
Les premières mandolines utilisaient des cordes en cuivre ou en laiton pour les basses, en boyau pour les autres. La mandoline "moderne" utilise des cordes en acier. Les cordes de Sol et Ré sont toujours filées en acier (le coeur de la corde peut etre en acier, cuivre ou même en carbone).
Côtes
Sillons creusés au dos des caisses bombées de certaines mandolines. Elles permettent d'améliorer le son en amincissant la caisse. Elles permettent en outre de stabiliser la tenue de l'instrument, et plus accessoirement elles peuvent donner une idée de la qualité de leur fabrication suivant un principe simple : plus il y'en a, meilleur est l'instrument.

D

E
Estudiantina
Mot espagnol désignant au XIXème siècle des groupes d'étudiants musiciens qui jouaient de village en village... Ce mot désigne aujourd'hui un ensemble à plectre (ou orchestre à plectre)

F

G

H

I

J

K

L

M
Mécaniques
Système d'engrenage servant à tendre les cordes. Avec l'apparition des cordes en acier à la fin du XIXeme siècle, le système traditionnel de chevilles en bois n'est plus suffisant pour tendre les cordes avec la force requise. La tension des cordes sur la mandoline napolitaine "moderne" ou la mandoline milanaise atteint plusieurs dizaines de kilos.

N

O
Orchestre à plectre
Voir Estudiantina

P
Plectre
Appelé aussi médiator ou plume, petit objet servant à pincer les cordes. Il est presque aussi vieux que les instruments à cordes eux-mêmes, les anciens Egyptiens l'utilisaient déjà. Il peut être en n'importe quel materiau, dans les cas extrèmes il peut même être n'importe quel objet que le musicien à sous la main : pièce de cuir, ceinturon, pièce de monnaie... Plus classiquement, il est en plume d'oie, de corbeau ou en merisier avant le 19eme siècle, et en écaille ou en plastique à partir du XXeme.

Q

R

S

T
Table d'Harmonie:
Elle est constituée d'une pièce fine en bois qui recouvre la caisse de résonnance. Son rôle est de transmettre les vibrations des cordes à la caisse. Sa qualité est donc primordiale pour une bonne restitution du son. Les meilleures tables sont en epicéa, conifère dont le bois est léger et rigide, ce qui facilite la transmission des vibrations des cordes.
Tête
Partie supérieure de la mandoline, au dessus du manche. Elle sert de support au mécanisme de tension des cordes : chevilles (ou mécaniques), boutons, vis à crémaillère
Touche
Pièce de bois, généralement en ébène, collée sur le manche. Le musicien pose ses doigts sur la touche (d'où son nom) pour bloquer les cordes sur les frettes.

U

V

W

X

Y

Z