Retour à la page d'accueil
Retour à la page d'accueil

Actualités
 . Actualités musicales
 . Concerts passés
 . Revue de presse

L'orchestre
 . Historique
 . Musiciens
 . Répertoire
 . CD
 . Photos
 . Videos

Encyclopédie
 . La mandoline
 . L'orchestre à plectre
 . Abcdaire de la mandoline

Archives
 . La JMH au Maroc
 . Le blog du projet Maroc

Liens
 . Formations musicales
 . Luthiers
 . Accessoires et partitions
 . GALGIARDA musique ancienne

Contactez-nous
 . Qui est qui ?
 . Un petit mail ?

Espace membres
 . identifiez-vous

 Ecrivez-nous !


Site hébergé chez OVH
La J.M.H. dans la presse...

Baroque et féline, chants et mandolines

Un dimanche en musique et en chansons. La salle Paul-Lamm était comble, hier après-midi, pour le concert d'automne de la Jeunesse mandoliniste. Dirigée par Charles Karcher, la formation a joué des morceaux de Menichetti, Maciocchi, Offenbach ou encore Steffaro. Deux solistes des écoles de musique de Metz et de Hagondange ont également partagé l'affiche sur un concerto de Teleman. Adaptée pour les mandolines et les guitares de l'orchestre, cette pièce baroque en quatre mouvements était jouée pour la première fois. La flûtiste à bec Céline Schwindt et François Guérin à la flûte traversière ont accompagné les mandolinistes pour cette composition unique qui a été préparée dans le cadre d'une étude de la musique baroque au conservatoire de Hagondange.

La deuxième partie de l'après-midi était consacrée à la chorale La Guillerette venue de Pierrevillers. Fondée en 1987, cette formation compte une cinquantaine de choristes de 4 à 75 ans. Grimés en félins, les chanteurs ont interprété des titres inspirés de l'univers des chats comme Le Voyage vers Félinosphère, Le Magicien Mistophélès, Chanson de Grisabelle ou encore Comment doit-on s'adresser à un chat?

Du baroque et des chants guillerets ont illuminé cette après-midi d'automne. En attendant le prochain concert de la jeunesse mandoliniste, le 3 avril prochain.

Paru le 15/11/2004 dans Le Républicain Lorrain, Edition Orne / Vallée